A.B     I.H

30 Grande Rue Chauchien, 71400 AUTUN
Sur Rendez-vous au 06 45 83 74 51
Siret : 513 585 273 000 24
Séances Hypnose à Autun

FAJARDIE Hypnose AUTUN

 Aurélien FAJARDIE - Praticien en Hypnose et Formateur en Hypnose 

Article hypnose : L'hypnose contre les troubles du sommeil

L’hypnothérapie et les insomnies | Par Aurélien FAJARDIE | 11 Août 2015


Il n’existe pas finalement de « norme » pour le sommeil, car certains ont besoin de beaucoup d’heures de sommeil pour qu’il soit « réparateur » et d’autres peu d’heures. Il existe donc beaucoup de facteurs à cibler pendant le recueil de données. On peut dire que le sommeil  est indispensable au maintien des fonctions d’apprentissage, de mémorisation et d’adaptation à des circonstances nouvelles. Il joue également un rôle-clé pour l’état de bien-être dans la journée.


L’insomnie est donc une pathologie d’origine multiple qui se caractérise par la difficulté à dormir suffisamment, au point où cela entrave les activités de la vie courante (somnolence, moins bonne attention, irritabilité, etc.).


Ainsi, le travail du thérapeute est de comprendre l’origine de l’insomnie du patient pour savoir s’il peut l’aider. En effet, l’origine peut être physiologique (reflux, asthme, Hyperthyroïdie, apnées, etc.) ou à cause d’une mauvaise hygiène de vie (café, vit c le soir, etc.). Ainsi, il convient d’orienter le patient vers son médecin traitant.


Notre rôle d’hypnothérapeute dans le problème de l’insomnie est efficace quand celle-ci est d’origine psychologique. Nous pouvons alors travailler sur la cause de l’insomnie quand nous l’avons repéré avec le patient. 

Il est évident que tous types de problèmes psychologiques doivent être traités par un médecin, l’hypnose n’étant qu’une thérapie complémentaire. 


Encore une fois, je suis très attaché à cette première séance qu’est l’anamnèse, pour être le plus efficace possible pour le patient, notamment aussi, si le patient prends des hypnotiques. Ma formation d’infirmier me permet de reconnaître les traitements. 


Par contre l’hypnothérapeute (ou tout thérapeute non médecin) ne doit JAMAIS donner son avis au patient sur ses médicaments et sa posologie !

Ainsi, avec un plan thérapeutique multidisciplinaire, la plupart des gens retrouvent un sommeil réparateur après 2 ou 3 séances et quelques semaines. 


Bien évidemment, une initiation à l’autohypnose est à mon sens primordial pour la suite.


Mots clés : hypnose, insomnie, hypnothérapeute


Pour aller plus loin